Sur la couverture du livre, un ciel rouge. Pourquoi ?

De plus en plus de scientifiques très sérieux et compétents s'intéressent au concept de géo-ingénierie. Il faut entendre par là la manipulation délibérée du climat terrestre pour contrecarrer les effets du réchauffement climatique. Parce que nous n'aurons pas réussi à prendre à temps des mesures visant à limiter les émissions de gaz à effet de serre ou qu'elles ne seront pas suffisantes.

Différentes idées ont été lancées, par exemple celle de "parasol spatial" : pour contrer le réchauffement climatique, on pourrait envoyer dans l’espace, à 1,5 millions de kilomètres de la Terre, 1600 milliards d’écrans de 60cm de diamètre, pesant chacun 1g.Ceux-ci ne dévieraient alors qu’une partie des rayons solaires avant qu’ils n’atteignent la Terre. Ce bouclier spatial permettrait d’atténuer les rayons du soleil et donc de diminuer la température sur Terre...

J'ai repris dans "Lecture urgente" une autre idée, celle d'injecter des aérosols dans l'atmosphère. L'idée est notamment défendue par Paul Crutzen, Prix Nobel de chimie en 1995 "pour ses travaux sur la chimie de l'atmosphère". Cette idée lui est venue suite à l'éruption du volcan Pinatubo en 1991. Pourquoi ne pas produire nous-mêmes un écran protecteur si nous n'avons plus d'autres moyens de refroidir le climat ? On injecterait, par un système massif de ballons dirigeables, du dioxyde de soufre dans l'atmosphère, donnant ainsi une couleur rouge à notre ciel. Cette idée est notamment développée dans un article de The Atlantic de juillet / août 2009, "Re-engineering the earth", lien ci-dessous :

http://www.theatlantic.com/magazine/archive/2009/07/re-engineering-the-earth/7552/

Est-ce que ce n'est que de la science fiction ?